Ce week end enfin, nous pouvons bouger pour découvrir de nouvelles contrées. Nous partons vendredi à 17h pour aller à Quetzaltenango et ses environs, à près de 2366m d'altitude. Autant vous dire que quand on arrive (à 22h, soit 5h de route pour 221km) dans la ville, on se caille les miches. Ceci dit, la journée il fait une chaleur à crever et plus beau qu'à Guatemala City. De manière générale, la ville entière est 100% plus agréable que la capitale.



Marion et moi cherchons notre hôtel (La casa de las amigas) que nous conseillons fortement. Un hotel communautaire ou chacun met du sien pour que le lieu reste agréable. On se tape une bonne nuit de sommeil après ce voyage crevant et on se lève à 8h pour rejoindre Aurélie et prendre le petit dèj' : une salade de fruits énormissime s'il vous plaît!

Et puis on décolle pour Zunil, un village Maya tout près de la ville.



30 minutes de camioneta (les bus locaux) où on rencontre Elisa (Ontarrio) qui nous propose d'aller directement aux Fuentes Georginas en pick up parce que ça fait moins cher pour chacune. Les Fuentes Georginas sont un lieu aménagé au pied du volcan Zunil et où l'on peut se baigner dans des sources d'eau chaudes sentant le souffre à plein nez. Du coup, nous voilà parties pour les aguas calientes en pick up.

On traverse des paysages impressionnants et, une fois arrivées là haut, on passe une bonne heure à se prélasser dans des eaux bouillantes sorties directement de la Terre. Génial!



Au retour, on commence une petite marche pour redescendre vers le village de Zunil et notre pick up nous chope sur la route pour nous ramener plus vite (et c'est plus marrant). A Zunil on se ballade un peu dans le village super agréable. Coopérative de tissu, achat de piles pour les appareils photos et retour a Quetzaltenango pour visiter un peu la ville.

On boit quelques verres, on rencontre un mec du Bélize vite fait et on rentre se coucher.

Dimanche, réveil difficile mais réveil quand même. On se prépare notre petit dèj' (un vieux toast avec du beurre périmé) et on part vers une apparement église extraordinaire dans le village de San André Xecul. Un mec nous embarque dans son mini bus, nous amène à un autre bus (une camioneta) qui nous dépose à un croisement de deux routes et nous dit d'attraper un pick up.

Cette fois ci le pick up ne contient pas que nous mais à peu près dix autres personnes... Nous arrivons donc au village vers 11h. L'église est superbe mais pas si impressionnante que le dit le Lonely Planet. Ceci dit, rien que pour le voyage jusque là ça vaut le coup!



On décide de monter en haut du village où il y a une autre église, plus petite. Le chemin qui mène là haut s'appelle le chemin du calvaire... Vous savez pourquoi? Parce que arriver à cette église représente d'abord une montée de 700 ou 800 mètres limite à 45°. T'arrives là haut, t'as moyen envie de faire une prière pour dire Merci. Par contre, une fois en haut, nous profitons d'une vue exceptionnelle sur le village (un eu favella), les champs et les montagnes en fond. Un peu sec mais vraiment impressionant car très vaste.

Après tout ça, on retourne à la ville (même chemin à l'envers mais aussi drôle) pour attraper notre bus à 15h. Nous l'avons finalement attendu 1h30 de plus et nous sommes arrivées sur la Ciudad à 21h. Sur le retour, les paysages étaient magnifiques et je commence à comprendre que la Ciudad, si difficile à vivre parfois, reste heureusement un peu la seule dans son genre.



N'oubliez pas d'aller sur mon album en ligne pour voir plus de photos!

La semaine prochaine je pars 10 jours pour visiter le Petèn pendant la semaine sainte. C'est le Nord du pays, de la jungle sous un climat tropical ou se trouve la grande majorité des ruines Mayas les plus importantes (dont Tikal). Alors repasser par ici, ça a des chances d'être intéréssant!!!

Bisouilles à tous!