Salut la Compagnie ! Je suis morte, cuite, rétamée, à bout de forces, décomposée... mais ça roule! Hier, en pleines recherches pour faire un trek dans la cordillère proche de Sucre en dessous de 100 dollars, je rencontre Joséfina, une Argentine complètement déjantée avec qui nous allons à l'Office du tourisme, gérée par des étudiants en tourisme...



Nous voilà donc parties le lendemain avec Pablo, le meilleur étudiant de sa promo qui n’hésite pas à sécher les cours pour nous amener là haut avec 4 autres jeunes touristes.
Etape 1 : prendre le camión (c'est à dire un vrai camion avec une benne derrière et tout les passagers qui s'entassent, hommes, sacs, poules, chiens, chèvres). Jusque là ça va.
Etape 2 : Descendre le Chemin de l'Inca depuis Chataquilla vers Chaunaca. Vues sublimes, et arrivée dans un petit bled ou trois nanas nous cuisinent un je ne sais pas quoi très bon. Ici, on ne parle espagnol mais Quechua.



Etape 3 : On continue à descendre puis on monte (de l'air siouplé !) vers Maragua, village enfoncé dans un cratère (une météorite) où les gens vivent avec le Soleil et la Lune, incroyable, à se demander à quoi sert un réverbère... On a marché 6h30 (25 bornes) et on attend impatiemment de manger/dormir.



Etape 4 : On se lève le matin et on repart vers Quila Quila, soit 4h de marche, pour attraper le bus (pardon le camión) qui nous ramènera à Sucre,
Etape 5 : on se fait pipi dessus parce ce camión, le seul de la journée qui part à Sucre, et "super lleno", C'est à dire que nous sommes sans rire 150 personnes, chaque femme transportant son cabas de bordel (et laissez moi vous dire qu'elles sont hargneuses, pas fan des étrangers). Mais nous avons aussi en notre compagnie deux chiens, un bouc énorme, une cage de cochons d'Inde et... un bébé âne... Le tout sur une route de montagne ou j'ai passé mes 3h de voyage les yeux fermés de peur de voir le précipice dans lequel je nous imaginais déjà...



Etape 6 : Je soigne le coup de Soleil puissance 5 que j'ai pris dans le camión et je dors...

Super trek, bien que je sois bouleversée par les conditions de vie de ces gens.



Mais les paysages sont incontournables et la végétation étonnante. J'ai eu le droit à un cours de médecine naturelles par une vieille de 93 ans qui se tape le même chemin que nous en moitié moins de temps. Je ramènerai donc du Ginko Biloba, de la Stevia, de l'Aloé et du Temojil. Superbe. Je vous embrasse.