Je viens de passer les trois plus beaux jours de mon voyage. A tel point qu'il m'est difficile de repartir vers la montagne et le froid. Je suis a Rurrenabaque dans le Béni. Après les 20 heures les plus dures du voyage en bus, je suis partie directement vers la pampa, sorte de mangrove dans la jungle. L'agence m'a proposé une douche (il m'a fallu oublier toute pudeur car c'était dans une douche ouverte chez des gens mais j'en pouvais plus...).

Je pars donc à 9h avec 5 autres personnes (un couple d'américains géniaux, une allemande super et un couple de japonais vraiment trop bien aussi) et un guide, Luis. Un guide absolument génial, connaissant tout de la forêt et nous montrant des choses incroyables avec une tonne d'humour. Bref commence l'aventure avec des caïmans (dont un de 4 mètres), des baignades avec les dauphins d'eau douces, jeux avec les singes, la pêche aux piranhas et un millions d'oiseaux. Je vois mes premiers toucans et rencontre une mygale pour la première fois. On dort dans un campement dans la jungle, je choisi de poser mon hamac malgré le facteur "puma et jaguar pas loin" et je me fais réveiller à 5h du mat par les singes hurleurs. Génial. En images : (sélectionnées car j'en ai pris 250)

Le Río Yacuma :



Paresseux :



Green Mamba :



Alligators :



Héron :



Anaconda :



Piranhas :



Au final, j'ai parlé avec le guide, lui disant que ça me frustrait trop de rentrer et que je voulais rester un peu. Pas possible ou compliqué. On rentre au port. En arrivant, un autre groupe l'attendait. 9 personnes... Il me dit "Aller viens !" YOUPI !!! J'y retourne, partie pour deux jours supplémentaires mais avec le guide. Du coup je rencontre une tarentule, vais voir les yeux des crocodiles dans la nuit et apprend à faire du macramé avec une dent d'alligator trouvée sur la route. Je ne suis finalement pas restée les deux jours et suis partie le lendemain à contre cœur mais le bateau de mon guide était trop rempli et je me suis dit qu'il valait mieux ne pas trop m'imposer. Frustration totale mais Ô joie d'avoir bien profité. Absolument génial mais demain retour au froid de la Paz pour aller vers le lac TitiCaca. En attendant, voici mon nouveau pote Marty :