J’ai entendu cette phrase à peu près 2000 fois depuis mon arrivée au Togo. C’est de cette manière que l’on dit « Bienvenue » ici. Et bien sûr, toutes les personnes que j’ai rencontrées m’ont ainsi souhaité la bienvenue. Dans la rue, les gens sourient, chantent, portent des vêtements colorés et disent « Bonjour » aux inconnus. On est loin de la France aigrie pas le temps et le travail.
Ça y est, je suis au Togo. Retour à mes (nos) racines africaines. La capitale est plutôt calme, certaines rues sont en sable et partout il y a des bougainvilliers, hibiscus, arbres du voyageur, cocotiers et colibris jaunes… L’animal commun est un énorme lézard (margouillat) pas loin de l’iguane, et dont la tête est jaune, la queue orange et le corps rayé. Quand il s’arrête on dirait qu’il fait des pompes. En fait je suis sûre que lui aussi il dit Bonjour !
Lomé est à une dizaine de kilomètres de la frontière Guanéenne. La ville est une véritable fournaise. Les maisons aussi. Et manger un bon plat pimenté à midi te fait automatiquement dégouliner de sueur. Alors on ne va pas trop vite. L’heure africaine…
Les Togolais semblent être des gens géniaux. Au Centre Culturel, des dizaines de personnes passent avec de super projets, des propositions de festivals, des groupes de musiciens de très bon niveau. Les CCF est le plus gros centre culturel du pays et sa médiathèque la plus importante. Moi qui suis partie avec une tonne de livres et de films… La programmation est dense : marionnettes, slam, danse, conte, cinéma, conférences, expos, concerts, cafés concert… Les idées ne manquent pas et les projets foisonnent.
Je vis tout près de l’Océan. Le matin en partant, on voit les pécheurs, les vendeuses de poissons, les sculpteurs de sable. Dommage qu’on ne puisse pas se baigner ! Pour se déplacer dans la ville, peu de taxis-voitures. Essentiellement des ZEM : des taxis-moto. Port du casque non obligatoire bien sûr ! Mais les choses ont l’air de bien s’organiser et la ville fourmille.
Le travail ayant déjà bien commencé au CCF, je n’ai pas eu beaucoup de temps pour découvrir mais ce week end sera consacré au marché et à du repérage.
En attendant, je vous embrasse tous bien fort et soyez les bienvenus quand vous le voudrez !