Donc très rapidement parce que les photos parleront mieux que moi, cette cérémonie vaudou se déroule au moins de septembre, le 10 et consiste à retirer une pierre bien particulière du sol. Selon sa couleur, les prêtres peuvent annoncer comment se déroulera l'année (d'un point de vue spirituel). J'ai eu beaucoup de chance puisque je suis partie avec mon ami Joe Coo, et en nous faisant passer pour des journalistes, on a réussi à rester au milieu des adeptes, soit face aux prêtres et prêtresses. Alors que le public se trouvait dans des gradins loin derrière.

Donc j'étais au milieu de l'action. Évidemment, avec les chants, les incantations, les adeptes et surtout les prêtres rentraient régulièrement en Transe. Après je ne veux pas trop m'avancer sur les significations et les différentes étapes parce que je n'y connait rien, soyons clairs.

Par contre, Joe Coo m'a trainée jusqu'à l'arrière de la cérémonie publique, soit dans la vraie cérémonie. En quelques minutes, je me suis retrouvée entourée de trois femmes qui m'ont déshabillée, recouverte d'un pagne blanc, parfumée, couverte de perles et je suis partie en direction de la forêt sacrée. Et là, attention les énergies les enfants, je n'ai pas pu aller jusqu'au bout, les mystères de l'Afrique sont bien gardés. Mais rien que ce que j'ai ressenti et les pensées qui sont passées dans ma tête ont suffis à me faire voyager.

Pour la petite histoire, j'étais armée d'un citron vert protecteur contre les mauvais sorts et j'ai eu grande interdiction de toucher aux plantes qui sont,dit-on, dangereuses dans cette forêt, car vivantes. Le reste en photos. Bisous !