Angoisse pour moi de m'arrêter dans la ville du Taj Mahal, l'un des monuments les plus visités du Monde. Mais comment faire l'impasse. En plus je voyage avec Tof, je ne vais quand même pas passer à côté de cette ode à l'amour. J'ai quand même envie de commencer par raconter l'histoire de ce monument.

C'est un mausolée de marbre blanc construit par l'empereur moghol Shâh Jahân en mémoire de son épouse Mumtaz Mahal (« la lumière du palais »). Elle meurt en 1631 en donnant naissance à leur quatorzième enfant. Durant les huit dernières années de sa vie,  Shâh Jahân fut emprisonné par son fils Aurangzeb dans une partie du Fort Rouge ayant une vue directe sur le Taj. Cet enfermement est la conséquence de son soutien à Dârâ Shikôh, le frère aîné d'Aurangzeb, comme successeur.

Après 20 ans de construction du Taj Mahal, le pauvre empereur n'a pu que le contempler depuis sa cellule au Fort rouge... Horreur et abomination...

Quoiqu'il en soit je dois avouer que c'est quand même l'une des plus belles visions que l'on peut avoir dans une vie.

Malgré la pluie torrentielle, nous passerons pas mal de temps à contempler ce monument sans pour autant pouvoir y entrer vu les masses de touristes qui se succèdent, ce qui est assez rebutant...

DSC_0153.jpg

Je me permets de vous offrir une vision de l'envers du décor, en se baladant aux alentours du Taj Mahal.

DSC_0165.jpg

Pour se protéger de la pluie, le gardien d'un petit temple nous accueille pendant près d'une heure et nous donne quelques clés de l'Hindouisme.

J'en profiterais aussi pour m'éclater l'arrière train sur les marche en marbre et repartir en claudiquant avec un bleu de la taille de la main de Hulk.