Nous voici parties à quatre filles, voiture chargée comme pas possible, et après une bonne partie de Tétris pour y rentrer le matos des unes et des autres, pour faire le tour de la Calédonie.

Nous démarrons par la côte ouest, la côte des cow-boys, les caldoches, descendants des colons et des bagnards. En fait, toute la côte Ouest est assez sèche et occupée principalement par les propriétés terriennes des caldoches, qui t'accueillent au fusil si tu rentres chez eux. La côte Est est bien plus verdoyante, pleine de cascades et habitée par les Kanaks. On y rencontre plus facilement des gens qui te saluent et sont beaucoup plus chaleureux. 

Premier stop à Poé, immense plage de sable blanc mais les 30 premiers mètres de l'eau sont des herbiers qu'il faut traverser pour arriver à se baigner. Le véritable intérêt de Poé, c'est la baie des tortues, une crique à quelques kilomètres de là, absolument magnifique, dominées par les pins colonaires et encadrées par les falaises. On peut y voir un homme face à la mer. 

DSC_0962.jpg


PHOTO

Dans les énormes vagues on voit des tortues chasser, ce qui nous occupe un bon moment. 

PHOTO

Après deux nuits, démarrage pour Kumac, ville sans grand intérêt car très petite. On y croisera quand même un chasseur de tortues bouuuuuuh ! Sur la route nous nous arrêtons au cœur de VOH pour monter en haut de la colline et pouvoir y observer le fameux cœur photographié par Yan Arthus Bertrand. 

Un four crématoire carrément ! 70° dans la côte. Mais après une heure et demie de marche, la vue en vaut le coup. On ne voit pas très bien le cœur car trop en biais, mais la vallée nous offre un panorama spectaculaire. 

DSC_0969.jpg

Puis nous avons enchaîné avec l'extrême Nord de l'île, à Poigam (où l'on trouve les salines, et le dernier caillou de l'île à Boat pass). Puis en redescendant vers Nouméa par la côte Est nous avons vadrouillé dans les magnifiques cascades de Tao, Hienghène, Poidimié, îlot Tibarama... On croise une végétation magnifique (pins colonaires, palmiers, cocotiers, papayers, ...), une mer sublime, et des gens adorables. 

Les filles m'ont payé un baptême de plongée pour mon annif, ce qui a largement réactivé mon envie de plonger et de passer mes niveaux, ce que Leeloo et moi comptons bien faire en Nouvelle Zélande. 

PHOTO des 4 fantastiques

10 jours de camping pendant lesquels nous avons découvert l'animal du camping, qui sévit tous les soirs et parfois même pendant la nuit ! Oui, le "gonfleur de matelas pneumatique" est un animal sans pitié.