J'étais depuis le début assez réticente à Christchurch. Je ne sais pas pourquoi, un genre de feeling... Et puis la Nouvelle Zélande n'est pas connue pour ses villes, mais plutôt pour ses grands espaces perdus sans personne. 

Nous y voilà quand même avec Leeloo et après avoir déposé Tof à l'aéroport, à nous poser la question de travailler. Nous ne sommes pas loin d'être à sec :)

Du coup, ballade en ville, dépôt de CV à droite à gauche et visite. Et j'ai en fait l'impression de revenir un peu à Marseille. La ville est dans un état effarant, complètement détruite de partout, abandonnée, tous les commerces du centre sont totalement laissés à l'abandon. Il y a vraiment eu un avant et après tremblement de terre... La cathédrale en est le plus fort exemple. Sans commentaires. 

chch3.jpg

Ce qui est génial c'est que ça nous change des ville en mode "Desperate Housewives", aux pelouses bien tondues et aux rues désespérement propres. 

La place a été faite aux artistes, surtout sur les murs, dans les rues, partout en fait. L'art à vraiment pris sa place de survivant, qui n'a besoin de rien d'autre que d'idées et de personnes pour les réaliser. 

Et ça a vraiment une certaine puissance ici. Je flâne donc pas mal, les yeux grands ouverts. 

chch4.jpg

chch1.jpg

chch2.jpg

Petit plus, plein de super fripes et de bar underground, qui nous donnent envie de rentrer. Tout le monde a semble t'il mis une immense énergie à redonner un peu de beauté, de joie de vivre et de créativité à cette ville dévastée. 

Nous avons eu la chance de vivre une éclipse totale de lune, une bloody moon cachée par un gros nuage au dernier moment, mais rien n'est perdu, la prochaine le 28 septembre visible depuis la France :)