J'ai parfois du mal à croire que j'ai tant de chance. Merci lucky star, parce que des journées comme ça, on n'en vit pas 10 dans une vie. 

Levée à 6h (dans un dortoir de 6 personnes ça fait mal à toi ET aux autres). Café gratuit à l'auberge de jeunesse, j'apprécie parce que mon sac n'est pas sans fond et j'ai pris des cafés en sachet BERK. Ce n'est pas la spécialité des Kiwis...

Le bus me chope à 7h30 au I-Center, il fait un froid de canard, j'ai 3 pulls et ma veste mais je sens que ça ne va pas suffire. Le guide/chauffeur de bus nous annonce que la météo prévoit des tempêtes de neige et que la journée va être aventureuse. Mais que ce sera magnifique quand même. Hum Hum...

Maintenant que j'y suis... En effet, temps couvert, le guide nous donne des tas d'infos géniales sur la région que nous visitons pendant les 5h de bus qui nous mènent à la "ville" de Milford Sound. Il nous apprend plein de trucs généraux sur la Nouvelle Zélande et tout est super intéressant. Il se trouve que c'est un français installé ici depuis 26 ans, qui a entre autre été guide d'alpinisme. Eric est notre porte d'entrée vers le monde merveilleux des Fjords. 

Et en effet, même sous le brouillard, la pluie, une petite tempête de neige et avec un ciel gris et bas, c'est absolument fabuleux, mystique. Nous devons faire 300 kilomètres pour aller au pied du Fjord qui est en fait à 65 bornes de Queenstown à vol d'oiseau. Nous contournons toutes les montagnes. 

milford1.jpg

milford2.jpg

Sur la route nous rencontrons le KEA, un énorme perroquet alpin (!) qui vient vers nous à la recherche de nourriture. La bête a l'intelligence d'un enfant de 5 ans et peut résoudre des puzzles !!!

milford4.jpg

La route est incroyable, il a fallu 25 ans pour la construire (dont 5 ans de pause en 39-45). A 13h30 nous arrivons à Milford Sounds. Eric précise que le nom "Sounds" donné par Cook est inapproprié puisqu'il s'agit de Fjords. La différence étant qu'un Fjord est taillé en U par un glacier alors qu'un Sound est taillé en V par une rivière.

milford3.jpg

Le bateau nous attend et... Le Soleil pointe son nez ! La croisière de 2h se fait donc avec un merveilleux ciel dégagé et un soleil radieux. Lucky star !!! 

milford0.jpg

C'est évidemment absolument époustouflant de beauté. Les cascades tombent directement dans la mer, nous sommes entre eaux de sources super limpides (comme je n'avais jamais vu) et mer de Tasman. J'en pleurerais... Le capitaine nous fait passer sous des cascades et certains restent trempés le reste du voyage. Les cascades sont d'ailleurs incroyables car les montagnes tombent à pic dans l'eau, ce qui fait que les chutes sont immenses. 

milford5.jpg

milford6.jpg

Nous croisons des phoques et, magie, peu avant d'entrer dans le port au retour, des dauphins qui nous suivent un quart d'heure. 

milford7.jpg

milford8.jpg

milford9.jpg

J'ai donc eu ma dose d'émotions et de claques dans la figure aujourd'hui. 

Et cerise sur le gâteau, ce soir à Queenstown, entre la soupe aux champignons et le thé (que j'attendais fermement parce que je suis gelée), et bien, ce soir à Queenstown, il neige. 

La tempête, et avec les copains chiliens qui partagent le dortoir avec moi, nous sommes comme des gosses, priant pour que demain matin on puisse mener une opération bonhomme de neige et bataille de boules de neige. 

neige.jpg

N'abusons pas trop quand même parce que demain je dois faire du stop et je n'ai que des chaussures en toile.